Polder, Madelon Lanteri-Laura et Natalie Vodegel

Ça suffit, ces « digressions lyriques » à la noix
sans justification aucune, en italien et russe en plus (que personne ne comprend ici), non mais! Passons aux choses sérieuses.

D’habitude, je n’aime pas les matières brillantes: cuir verni (beurk), tissus satinés ou paillettés (re-beurk) et l’or qui, de même que l’imprimé léopard (grrr) et les affaires cloutées, me paraît plutôt vulgaire (et oui, j’ai des idées très arrêtées en matière de « bon goût » :). L’or, pour que je puisse l’accepter, doit être « vieilli », sinon blanc (comme mon alliance discrète).

Mais alors, comment ont-elles fait, les sœurs hollandaises (parisiennes d’adoption), pour me faire avaler la « pilule dorée » avec ces petites ballerines? En l’associant au coloris curry si lumineux que l’or semble n’être que sa déclinaison plus lumineuse encore? Ou en réduisant la présence de l’or au simple liseré très fin (quand on a les pieds dedans, sinon la chaussure est entièrement doublée de cuir doré)? Et si on y ajoute la sensation « chausson » grâce à la souplesse de son cuir et le talon de 1 cm à peine…

En faisant cela, les créatrices de Polder redonnent à l’or ses lettres de noblesse: il devient rare, précieux, chaleureux, décalé et… classe.

Même procédé pour les sacs, bijoux et autres accessoires, dont ce sac week-end April Showers by Polder en dahlia (j’adore tous leurs imprimés aux coloris subtiles et doux et motifs délicieusement « rétro revisité ») avec son porte-étiquette et les tirettes de fermeture Éclair dans le même cuir doré savamment dosé et décalé.

En revanche, pour ce beau sac à l’imprimé plutôt clair qui se salit vite, il faudra oublier le coté « pratique ». Je n’ai toujours pas trouvé le bon moyen de le nettoyer : laver à l’eau+savon, à la main, fait dégorger les couleurs, et on me l’a refusé au pressing à cause de son porte-étiquette (en cuir doré justement) et son fond cartonné, bouhouhou. Alors si par le plus grand des hasards vous passez par là, Madelon et Nathalie, voici mon souhait (puisque c’est une Wishlist ici): je voudrais le même sac mais qui passe simplement à la machine et si possible avec un intérieur imperméable (pour les vacances à la mer).

Mes envies de cette saison: les socquettes Lurex curry (ou grises, ou bleu...), petit sac Daisy gris souris, grand sac de voyage gris à pois roses (coloris plus foncé cette fois-ci en attendant qu'ils deviennent lavables :) / images sources: placedestendances.com et smallable.com

Polder et April Showers.

Acheter en ligne: Yume Store, Bis MorgenLes HédonistesAnna Ka Bazaar (retrait possible dans leur showroom parisien).

Acheter à Paris: NORO 4-6 rue de Varenne 75007 Paris

Mes collants moutarde en coton fin (existe également en leggings) qui se marient si bien avec les ballerines qu’on se croirait dans un film de Jacques Demy, viennent de chez BLEUFORÊT. Amie-lectrice, tu peux sans hésiter te ruer sur leur boutique en ligne, car non seulement tu y trouveras des produits de grande qualité dans des coloris superbes et de fabrication française (disons « non » aux délocalisations!), mais les frais d’envoi te seront offerts à partir de 30 € d’achat, avec une remise de 10% à partir de 3 produits achetés et 20% à partir de 6 produits. Et je te prédis qu’il sera difficile de craquer pour moins de 3 produits…

……………………………………………………………………………………………………………….

Не пора ли прикрыть эту лавочку « лирических отступлений » и поговорить о чём-нибудь более серьёзном, например, о золоте?

Как правило, я отношусь с большим сомнением ко всему блестящему: лакированному, атласному, с блёстками и пр., и уж совсем не люблю золото, которое, вместе с « леопардовыми » тканями и заклёпками, находится для меня на первом месте по вульгарности (да, у меня очень ограниченное представление о том, « что такое хорошо, и что такое плохо »). Для меня « удобоваримое » золото должно быть или « состаренным » (т.е. ближе к латуни или бронзе), или вообще не золотым (а белым, как моё обручальное кольцо).

А теперь посмотрим, каким же образом голландским сёстрам Натали и Маделон – основательницам парижской марки Полдер и её детского « ответвления » Апрельские ливни, удалось мне « впарить » золотое золото. Во-первых, они свели к минимуму его количество, оставив очень тонкий и простой кант по краю балетки. А во-вторых, их золотой сочетается здесь с таким ярким солнечным цветом карри, что кажется просто его блестящей версией. Ну а если к этой эстетической стороне дела добавить мягчайшую кожу и практически несуществующий каблук, создающие ощущение « домашних тапочек »…

Тот же приём – капля золота в море не-золота – используется при создании практически всех изделий Полдера: чулочно-носочных, украшений, сумок и прочих аксессуаров, так золото снова становится драгоценным.

Колготки горчичного цвета марки Синий Лес, производятся в Вогезах (не все ещё в Китае, слава богу и инициативным творческим предпринимателям!), посвящается Жаку Деми и его девушкам из Рошфора.

3 réflexions sur “Polder, Madelon Lanteri-Laura et Natalie Vodegel

    • Merci Anne pour cette signification de la couleur safran, je ne connaissais que celle des kesas des moines bouddhistes.
      Et alors si je vais comme ça au Maroc… je serai reçue royalement? ou ce sera le crime de lèse-majesté? :)

  1. En tous cas j’ai bien rigolé avec toi!!!
    Les collants, oui, ce domaine m’est très connu…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s